Arrêtez de leur courir après

as-04
Conditionnement social

Arrêtez de leur courir après

« Et si je vous disais que c’est quand vous arrêtez de courir après toutes les chose que vous voulez et que vous commencez à apprécier toutes les choses que vous avez déjà que toutes les choses que vous vouliez au départ et que vous n’arriviez pas à avoir, commencent à venir à vous »

Dans cette vidéo je vous explique précisément pourquoi vous devriez arrêter de lui courir après, et ce que vous pouvez faire à la place. Vous comprendrez ce qui se joue dans une relation de dépendance affective. Vous saurez ce qui se passe si vous avez la sensation que vous avez un besoin excessif d’être aimé, validé par les autres.

@vivremieux_ Et si je te disais… @andrew_murnane #vivremieux #tiktokacademie #developpementpersonnel #psychologie #confianceensoi #astuces #devperso ♬ Gratitude – Julien Kim

Lorsque j’ai dit cette phrase dans l’une de mes vidéos les plus populaires de 2021 sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes m’ont dit dans les commentaires « oui, c’est ça Julien, si j’arrête de courir après une Lamborghini et que je me contente de ma Citroën C3, ma Lamborghini va venir à moi »

Super commentaire ! Très drôle ! Et en même temps, c’est dommage pour lui parce que si cette personne comprenait pleinement le pouvoir de cette phrase, elle pourrait probablement avoir accès à sa Lamborghini et bien plus encore ! Alors que veut dire cette phrase, exactement ?

Besoins fondamentaux

Seriez-vous pleinement heureux si dans votre vie vous aviez faim, viviez en temps de guerre, vous n’aviez pas d’argent, vous n’étiez pas aimé, n’étiez pas respecté, ne vous sentiez pas important ?
Non, vous avez besoin de ces choses, c’est une réalité. Nous sommes tous animés par ces besoins :

  • Besoins basiques de manger, boire
  • Besoin de sécurité financière
  • Besoin d’amour, d’estime
  • Besoin d’accomplissement et de contribution

On ne peut pas nier cette réalité car si on se met à se dire que non c’est bon, j’apprends à me contenter de peu, tel un moine vivant isolé du monde, pour la plupart d’entre nous, on ressentira toujours ce vide et ça va nous rendre triste, frustré, vide de l’intérieur. Vous êtes d’accord ? Donc il est assez naturel de chercher à combler ces besoins.

Ecoutez attentivement ce que je vais vous dire maintenant : nous passons la majeure partie de notre vie adulte à combler le manque qu’on a ressenti dans notre enfance. La vérité c’est que souvent, nous avons manqué d’amour, d’affection, de validation quand on était plus jeune, et ça nous a marqué dans la vie ! Et plus important encore, quand on n’a pas reçu l’affection, l’amour dont on avait besoin, par exemple, inconsciemment, on a mis en place des stratégies pour obtenir ces choses !

Vous allez voir très vite comment on a fait ça. Imaginez que vous avez 4 ans et que votre maman vous dit NON. Imaginez que votre maman vous a appris que pour mériter son amour, vous devez lui obéir, ne pas la déranger, être un gentil garçon ou une gentille fille. C’est d’ailleurs ce qu’on appelle de l’amour conditionnel, de la validation conditionnelle. Qu’est-ce qui se passe dans votre tête d’enfant de 4 ans à votre avis ? Vous apprenez que pour être digne d’amour, pour être validé vous devez dire OUI à votre maman, sans vous demander si c’est ce que vous voulez au fond, VOUS ! Vous apprenez que dans la vie si vous voulez être heureux vous devez dire OUI aux autres. Vous venez de mettre en place une nouvelle stratégie. Des stratégies comme ça il y en a plein : la fausse gentillesse, la fausse humilité, la peur de vous affirmer, refuser de nouvelles opportunités, courir après les gens… Le problème, c’est que ces stratégies qu’on a mis en place, elles ne sont pas bonnes ! La plupart sont même complètement contre-productives. Même si sur le moment elles m’ont permis d’obtenir ce que je voulais, elles sont précisément la raison pour laquelle je n’arrive pas à obtenir ce que je veux ! Imaginez que vous courez après un chat, que vous essayez de caresser. Si vous lui courez après, qu’est-ce qu’il va faire, il va s’enfuir. Mais quand vous vous relaxez, quand vous n’êtes plus aussi dépendant de la réaction du chat, peut être que le chat viendra à vous.

Comment ça se fait ?

Ressentez l’énergie dans laquelle vous êtes quand vous êtes comme ça : « J’ai vraiment, vraiment besoin de ça. Si je pouvais avoir telle chose, telle personne dans ma vie, je me sentirais si bien, si entier, pourrais-tu venir à moi ! Tu voudrais bien m’aimer, tu voudrais bien être là pour moi, tu voudrais bien me donner ce dont j’ai besoin, s’il te plaît, s’il te plaît ?. D’ailleurs je vais faire semblant d’être gentil, je vais te dire OUI, je vais accepter ce que tu me dis de faire parce que ce qui compte le plus pour moi c’est que tu me donnes ton approbation, ta validation, ton amour. S’il te plaît »

Quand on se met dans ce mode de « j’ai absolument besoin, j’ai besoin, j’ai besoin », à votre avis, est-ce que les choses viennent à vous, ou elles s’éloignent de vous ? La réalité c’est que quand nous disons « j’ai besoin de ceci, je veux cela », ce que nous disons vraiment c’est que nous n’avons pas cette chose.

Nous vivons dans un état constant de besoin de quelque chose que nous n’avons pas ! A chaque fois que nous courrons après quelqu’un ou quelque chose que nous VOULONS, en réalité nous projetons notre bonheur sur quelque chose qui est extérieur à nous. Je développe la conviction que le bonheur se trouve EN DEHORS de moi.

  • Dans mon expérience de la réalité, la source de mon bonheur c’est les autres, donc j’accorde BEAUCOUP de valeur aux autres
  • Je suis la source du manque, du besoin, je m’accorde PEU de valeur, puisque c’est moi qui suis en demande pour quelque chose que EUX ont !
  • J’ai développé la CROYANCE que l’autre détient toutes ces choses que je désire tant !

Vous vous êtes convaincu que vous n’avez pas en vous ce que vous recherchez, et que l’autre possède en lui ce dont vous avez besoin.

Vous voyez ce que je veux dire ?

Je deviens dépendant de l’autre, dans une dépendance affective, j’ai excessivement besoin d’être aimé et validé par l’autre.

Quand je suis en mode besoin, je me sens souvent MAL. Je me focalise forcément sur le RESULTAT (est-ce que l’autre va me valider ?), je développe la peur du regard des autres, la peur d’échouer, la peur de réussir, l’angoisse de passer à l’action, je tombe dans l’immobilité.

Le truc c’est que les gens ressentent très vite l’état d’esprit dans lequel je suis. L’énergie que je renvoie. Les gens sentent que je suis dans le besoin, que je me concentre sur le résultat, et plus important encore, qu’ils ont le contrôle sur ce résultat.

Et les gens quand ils sentent ça, à votre avis est-ce qu’ils sont attirés par ça ou ils veulent s’en éloigner ?

A un moment donné j’ai appris que je n’étais pas suffisant par moi-même et que je dois trouver en les autres la source de ma sécurité.

Quelle est la solution ?

La réponse se trouve dans la seconde partie de la vidéo que le fan de Lamborghini n’avait pas compris : « Quand tu arrêtes de courir après toutes les choses que tu veux et que tu commences à apprécier toutes les choses que tu as déjà, toutes les choses que tu voulais au départ commence à venir à toi ». Apprécier TOUTES les choses que tu as déjà.

La réponse se trouve dans la seconde partie de la vidéo que le fan de lamborghini n’avait pas compris : « Quand tu arrêtes de courir après toutes les choses que tu veux et que tu commences à apprécier toutes les choses que tu as déjà, toutes les choses que tu voulais au départ commence à venir à toi »Apprécier TOUTES les choses que tu as déjà.

L’une des choses les plus puissantes que vous puissiez faire, la chose qui changera la qualité de votre vie plus que toute autre chose, si vous ne le faites pas déjà, c’est d’apprendre que lorsque vous êtes pleinement vous-même par vous-même, que vous êtes en paix avec vous-même, quel que soit le résultat, vous rayonnez et vous attirez à vous toutes ces choses que vous vouliez au départ !

Et croyez moi, ce n’est pas de la magie, ce n’est pas de l’ésotérisme !

C’est un phénomène humain et naturel. Et je pourrais vous le détailler pendant des heures. Pour ça, je dois d’abord prendre conscience que j’ai de la valeur. Vous devez prendre conscience que :

  • Vous êtes quelqu’un de génial
  • Vous êtes tout aussi incroyable que les autres
  • Vous êtes tout aussi digne d’amour
  • Vous êtes l’acteur de votre vie, pas un personnage secondaire dans la vie de quelqu’un d’autre
  • Vous êtes suffisant par vous-même
  • Vous n’avez pas BESOIN de quelqu’un d’autre pour vous dire que vous êtes digne d’amour, de respect et d’estime
  • Vous avez de la valeur.

Quand vous savez au fond de vous que vous avez de la valeur, vous vous sentez puissant, alors c’est là que vous rayonnez votre véritable énergie, que vous attirez les gens et les choses qui sont à l’image de ce que vous êtes !

Dans les relations, si vous ne réalisez pas que vous avez au moins autant de valeur que cette personne que vous rencontrez, vous êtes pris au piège de votre certitude que vous devez absolument obtenir son approbation, sa validation. Vous courrez après elle. Et qu’est-ce qui se passe quand vous lui courrez après ? Cette personne se rend facilement compte que vous êtes dans un cet état d’esprit de besoin. Vous communiquez clairement que vous n’avez pas souvent ce genre d’opportunités, que vous estimez que vous avez moins de valeur. C’est écrit sur votre front !

Parce que si vous ne croyez pas en votre valeur, personne d’autre ne croira en votre valeur.

De la même manière, la réussite professionnelle et en affaires est proportionnelle à la valeur que vous apportez à vos clients, aux gens qui utilisent vos produits et vos services. Mais lorsque, au lieu de vous concentrer sur la valeur que vous voulez apporter, vous vous concentrez sur l’argent que vous voulez gagner, vous vous focalisez sur l’argent que vous n’avez pas encore. Et vous vous dites si vous aviez argent, vous seriez heureux. Et à nouveau, vous vous retrouvez dans cet état d’esprit de manque.

Donc :

  • Prenez conscience de ce dont vous avez manqué dans votre passé – remarquez à quel point vous avez fait du mieux que vous pouviez avec les informations que vous aviez à votre disposition, mais qu’il est temps de laissez partir cette ancienne version de vous
  • Appréciez votre propre compagnie, réalisez que vous pouvez apprendre à vous aimer vous-même
  • Développez la certitude que vous méritez à 100% de vivre une vie épanouie et réussie

Concrètement et au quotidien

  • Ne laissez plus les autres définir votre propre valeur
  • Apprenez à ne plus être aussi dépendant du résultat
  • Faites davantage ce que vous aimez faire vous et pas votre entourage
  • Laissez les gens entrer ou partir de votre vie sans forcément chercher à les retenir, à vous agripper
  • Autorisez-vous à cultiver une image de vous-même plus puissante, plus confiante et plus aimante.
  • Changez l’image que vous avez de vous, et les autres changeront également ce qu’ILS ressentent à votre égard.

Est-ce que ça fait sens pour vous ?

« C’est quand on arrête de courir après toutes les choses que vous voulez, et que vous apprenez à apprécier toutes les choses que vous avez déjà que toutes les choses que vous vouliez au départ commencent à venir à vous ! »

S’abonner
Notification pour

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

OUTILS GRATUITS

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter pour recevoir gratuitement les outils pour Vivre Mieux

Pendant 5 jours, vous allez recevoir un outil par jour directement dans votre boîte mail